Tu envisages d’installer un contrôle parental ? Mais tu ne sais pas par où commencer ? À l’occasion du Safer Internet Day 2021, VDD revient sur les bonnes pratiques et outils pour mettre en place un contrôle parental.

Le Safer Internet Day, c’est quoi ?

Depuis 2008, la Commission européenne a initié le programme Better Internet For Kids avec pour objectif : la sensibilisation et la protection des mineurs sur Internet. Pour cela, on retrouve 3 lignes d’actions :

  • Net Ecoute : l’assistance (gratuite) opérée par l’association e-Enfance depuis 2005
  • Internet sans Crainte : le programme de sensibilisation de Tralalere
  • Point de Contact : la plateforme de signalement des contenus illicites fondée en 1998

Lancé en 2004 à travers le programme Better Internet For Kids, le Safer Internet Day est devenu la journée internationale dédiée à la sensibilisation des usages du numérique. Aujourd’hui, cet événement réunit chaque année plus de 150 pays dans le monde.

Safer Internet Day 2021 Covid

Pour sa 18ème édition (qui se déroule le 9 février 2021), le Safer Internet Day est dédié à l’impact de la COVID19 sur l’utilisation du numérique par les jeunes.

Au programme : événements, ateliers, ressources gratuites et conseils pour aider les éducateurs, parents et professionnels à transmettre les bonnes pratiques aux plus jeunes.

Pour plus d’infos : https://www.saferinternet.fr/

Le contrôle parental

Boîte à outils à destination des familles, le contrôle parental permet de sécuriser et de maîtriser l’utilisation d’Internet et des écrans.

Disponible directement sur sa box internet, sur sa TV, son smartphone ou encore sur les consoles de jeux vidéo, les solutions de contrôle parental ne remplacent pas la surveillance des parents ni le dialogue. Ces solutions restent néanmoins une protection efficace pour protéger ses enfants des dérives d’internet et des écrans !

Pourquoi installer un contrôle parental ?

93% des parents sont conscients des risques auxquels les enfants sont exposés devant un écran.

Internet est un outil incroyable… Mais comme tous les outils, il est nécessaire d’en connaître les dangers et les bonnes pratiques pour bien l’utiliser.

Pourquoi installer controle parental

Gardien des règles numériques, barrière contre les contenus inadaptés, gestionnaire du temps d’utilisation… Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les parents peuvent envisager d’installer un contrôle parental :

  • Filtrer les contenus et sites inappropriés
  • Maîtriser le temps passé devant l’ordinateur / les jeux vidéo / la tablette …
  • Analyser l’usage des appareils et d’internet par l’enfant
  • Bloquer des fonctionnalités ou l’utilisation d’un l’appareil
  • Etc…

Comment installer un contrôle parental ?

Avant de se lancer dans l’installation d’un contrôle parental, il faut que ce choix soit expliqué et accepté par toute la famille 👪. Cela évitera que cette initiative devienne une source de tension ou qu’elle soit perçue comme une punition par l’enfant. Découvrons ensemble les solutions et étapes pour installer un contrôle parental :

#1 Fixer les règles

Première étape : la création des règles numériques en famille ! Rien de mieux pour s’offrir un moment de partage et pour te faciliter le paramétrage du contrôle parental 😉. Voici quelques éléments à prendre en compte en fonction de l’âge de l’enfant, de sa maturité numérique et des objectifs des parents :

Les fonctionnalités attendues ?

  • Fixer des limites de temps d’utilisation
  • Interdire l’accès à des sites web
  • Limiter l’accès à des jeux vidéo, des applications…
  • Empêcher la saisie d’informations personnelles
  • Consulter l’historique et les statistiques d’utilisation

Quel niveau de protection ?

  • Modéré (ex : interdiction via Blacklist)
  • Intermédiaire (ex : interdiction via une liste de mots clés)
  • Forte (ex : interdiction via une liste blanche)

L’application FamiNum

Faminum_Application

Pour t’aider dans ta démarche, Internet Sans Crainte a développé une application mobile (gratuite) qui donne accès aux bonnes pratiques et à des sujets numériques pour animer les débats familiaux (gestion de son temps d’écran, les jeux vidéo, le cyberharcèlement…).

> Découvrir l’application FamiNum 

#2 Identifier les appareils à configurer

Pour s’assurer d’offrir une sécurité optimale, il est nécessaire de prendre le temps d’identifier tous les écrans qu’utilise l’enfant. Télévision, smartphones , tablettes, consoles, ordinateurs…sans oublier la box internet !

#3 Contrôle parental Windows / macOS

Chaque système d’exploitation (Windows / macOS) propose son système de contrôle parental avec des fonctionnalités plus ou moins équivalentes (limiter l’accès à certains sites web, créer une liste de contacts autorisés, définir les applications, jeux et logiciels autorisés, etc…).

Afin de pouvoir paramétrer et sécuriser l’activité en ligne de chaque enfant, il faut avant tout créer une session unique pour chaque membre de la famille. Cela te permettra de configurer le contrôle parental adapté à chaque enfant et de ne pas être gêné lorsque les adultes utilisent les mêmes appareils.

  • Créer un compte enfant sur Windows 10
  1. Rendez-vous dans les paramètres Windows
  2. Cliquer sur Famille et utilisateurs
  3. Sélectionner ajouter un membre de la famille
  4. Puis cliquer sur créer pour un enfant
  5. Suivre les instructions

Compte Enfant Windows 10

Une fois tous les comptes créés, rendez-vous sur le site officiel Microsoft avec ton compte administrateur pour paramétrer le contrôle parental Windows.

  • Créer un compte enfant sur MacOS
  1. Direction le menu Pomme > Préférences Système > Partage familial (> iCloud pour macOS Mojave)
  2. Cliquer sur Ajouter un membre
  3. Sélectionner Créer un identifiant Apple pour un enfant n’ayant pas de compte
  4. Cliquer sur Continuer
  5. Suivre les instructions

Compte enfant macOS Apple

Ensuite, il suffit de se rendre dans les Préférences Système > Contrôle Parental, sélectionner le profil de l’enfant et y appliquer les différents paramétrages souhaités !

#4 Contrôle parental de la box internet

Protection supplémentaire qui vient se placer directement à la source, chaque opérateur possède une solution de contrôle parental qui permet :

  • La création d’un profil de filtrage par enfant
  • Le blocage des sites internet
  • La limitation des plages horaires de connexion
  • L’analyse des sites visités

Facile à mettre en place, le contrôle parental via la box internet à ses limites : tous les appareils doivent être connectés en Wifi !

#5 Contrôle parental sur smartphone et tablette

Afin de conserver ses règles numériques en dehors de la maison, il faut aussi configurer les appareils capables de se connecter via les réseaux cellulaires (3G / 4G / 5G).

  • Sur Android : Family Link par Google

Application gratuite lancée en 2017 par Google, Family Link permet d’ajouter un contrôle parental sur tous les appareils Android disposant au moins de la version Nougat (7.0). Une fois installée, chaque membre de la famille possède son compte Google, permettant aux parents d’adapter le paramétrage pour chaque enfant.

Controle-parental-Family-Link-Google

Les fonctionnalités de Family Link : contrôle de l’accès à Google Play, filtres dans Google Chrome, filtres dans le moteur de recherche de Google, filtres dans YouTube, blocage d’applications Android et géolocalisation de l’appareil, création de plages horaires d’utilisation, limites d’utilisation quotidienne ainsi qu’un accès à un tableau de bord récapitulatif de toute l’activité en ligne avec le temps passé sur chaque application.

  • Sur iPhone / iPad : Temps d’écran par Apple

Tempsdecran-Apple controle parental

Depuis l’iOS 12, les iPhone et iPad embarquent la fonctionnalité Temps d’écran (dans les Réglages de l’appareil) qui permet : de définir des horaires d’utilisation, de limiter le temps passé devant l’écran, de bloquer des applications ou des contenus inappropriés, de gérer chaque appareil de la famille et dernièrement, le filtrage des contacts acceptés.

  • Via des applications tierces

Gratuite ou payante, sur iOS, Windows ou Android… il existe de nombreuses applications pour ajouter des fonctionnalités et/ou de la flexibilité sur son système de contrôle parental. Pour faire son choix et s’assurer de trouver l’application compatible avec tous les appareils de la maison, le mieux est d’aller faire un tour sur le site e-enfance.

E-Enfance

Cette plateforme liste et compare chaque application de contrôle parental et en identifie les avantages et inconvénients ainsi que leur compatibilité (Android / iOS / MacOS / Windows).

#6 Contrôle parental sur les services de streaming

Les plateformes streaming proposent aussi des fonctionnalités de contrôle parental offrant une certaine flexibilité pour s’assurer d’afficher du contenu adapté à chaque membre de la famille :

  • Youtube Kids

Lancé en 2016. YouTube Kids est une version simplifiée et restreinte de Youtube, permettant de filtrer les contenus inappropriés via un algorithme et des modérateurs et d’ajouter des restrictions de temps d’utilisation.

  • Netflix Kids

Une fois le profil de l’enfant créé, Netflix nous offre la possibilité d’adapter les contenus disponibles en fonction de l’âge de l’enfant et d’ajouter un code de sécurité pour accéder à certaines catégories, films ou séries blacklistés selon tes envies.

  • Amazon Prime

Fonctionne également avec un code de sécurité pour activer les restrictions de lecture vidéo, par limite d’âge et par type de dispositif : via le navigateur web et/ou via l’application mobile.

  • Spotify Kids

Disponible exclusivement pour les comptes Spotify Family, le contrôle parental de Spotify permet aux enfants d’écouter des contenus adaptés aux enfants, d’accéder à des livres audio et s’adapte aux différents moments de la journée (musique pour le réveil, pour jouer, pour s’endormir…).

#7 Contrôle parental sur les jeux vidéos

Nintendo Switch, Xbox ou encore Playstation… les consoles aussi possèdent des fonctionnalités de contrôle parental. Elles permettent notamment de verrouiller des jeux en fonction de leur classification PEGI, de contrôler le temps de jeu de chaque enfant, d’éviter les achats sur le “store” ou de limiter l’utilisation des jeux en réseaux.

  • Sur Nintendo Switch

Pour répondre aux attentes des parents, Nintendo a développé une application mobile (disponible sur iOS & Android) afin de pouvoir garder un œil sur les activités de chaque enfant, de définir une limite de temps d’utilisation, contrôler et bannir les jeux inadaptés, restreindre la communication avec d’autres joueurs…

Controle parental nintendo switch

La Nintendo Switch possède aussi ces fonctionnalités directement sur la console.

En savoir plus sur le contrôle parental Nintendo

  • Sur Playstation

Du côté de Sony et de la Playstation, on retrouve 4 outils permettant de fixer les règles :

  • Le contrôle parental
  • Les limites de dépense
  • La gestion de la famille
  • Le contrôle du temps de jeu

Controle parental Playstation Sony

Afin de profiter de ces fonctionnalités, il faut que chaque membre possède un compte Playstation Network afin d’ajuster les paramètres à chaque utilisateur. Pour plus de flexibilité, on retrouve plusieurs types de compte : responsable de famille, tuteur ou enfant.

En savoir plus sur le contrôle parental Playstation.

  • Sur Xbox

L’écosystème Microsoft est doté d’une solution de contrôle parental unique pour tous les appareils : PC Windows, tablettes, Xbox… Il permet de gérer le temps passé devant l’écran, limiter les interactions sociales, les dépenses en ligne et l’accès aux contenus selon le profil de l’utilisateur.

Family Setting controle parental Xbox

Tout comme Nintendo, Xbox possède une application mobile (Xbox Family Setting) permettant de créer les différents membres de la famille et d’y modifier les paramètres à votre guise.

En savoir plus sur le contrôle parental Xbox.

Conclusion

Avec du dialogue et les bons outils, il est tout à fait possible de créer un espace sécurisé, pour que ses enfants puissent explorer Internet en toute sécurité. Le contrôle parental ne doit pas être figé, il doit s’adapter à l’évolution de ses enfants, leur âge, leur maturité numérique et à la confiance accordée à l’enfant.

Le contrôle parental n’est pas infaillible… alors restons vigilants, à l’écoute et ouverts au dialogue 👪