La pollution numérique … Un mot dont on entend beaucoup parler mais qui est difficile à définir. Découvre avec nous à quoi fait référence ce terme.

La pollution numérique : définition

La pollution numérique c’est toutes les formes de pollution provoquées par les nouvelles technologies. De leur fabrication jusqu’à leur utilisation en passant par leur transport. En effet, la fabrication ainsi que l’usage d’appareils électroniques ont un impact significatif sur l’environnement.

La pollution numérique est aussi immatérielle. Par exemple, chaque recherche internet demande l’utilisation de data centers qui sont très gourmands en électricité. L’électricité est devenue le carburant d’internet. Aujourd’hui, le numérique et son usage est responsable de 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

On peut identifier trois principales sources de pollution numérique :

  1. Les data centers. Leur volume croissant de données collectées produit une consommation très importante d’énergie.
  2. La fabrication de matériaux. Elle se traduit par l’exploitation excessive des ressources naturelles et par toujours plus de pollution terrestre, aérienne et marine.
  3. La consommation d’énergie que demande le fonctionnement des logiciels et applications.

Pollution numérique

La pollution numérique en chiffres

Pour fabriquer un ordinateur portable de 2kg, ce sont 600kg de matières premières qui sont mobilisées et près de 200 kg de gaz à effet de serre sont émis. Les smartphones quant à eux, contiennent près de 50 matériaux différents, dont 30% d’entre eux sont considérés comme rares.

Autres chiffres plutôt inquiétant, envoyer un mail équivaut à laisser une ampoule allumée pendant 25 minutes, une année de recherches internet équivaudrait à la consommation annuelle d’électricité d’un pays comme la Norvège. Enfin, si le numérique était un pays, il aurait environ 3 fois l’empreinte environnementale de la France.

Comment réduire sa pollution numérique ?

Le numérique est de plus en plus présent dans notre quotidien et et encore plus avec l’émergence des objets connectés. Mais le numérique consomme beaucoup d’énergie et n’est pas sans conséquence sur l’environnement. C’est pourquoi, chacun d’entre nous peut lutter contre la pollution numérique en adoptant quelques gestes simples au quotidien. Le site de l’ademe met en avant des conseils pour limiter sa consommation d’énergie par exemple ou encore sa pollution numérique.

Allonger la durée de vie de ses équipements informatiques

La fabrication initiale des produits High Tech n’est pas sans impacts sur l’environnement. À elle seule, cette étape concentre 90% des émissions de gaz à effet de serre sur la totalité du cycle de vie du produit. En optant pour l’achat d’un produit reconditionné chez VDD, tu réalises des économies et réalise un geste éco-responsable. Ces produits remis à neuf et garantis, épargnent de nombreuses ressources. Tu peux également opter pour la réparation de ton appareil si ce dernier est cassé. ♻️✊