Des millions de DEEE sont jeté chaque année et deviennent extrêmement polluant si ils ne sont pas traité et recyclé, mais est ce suffisant ? Nous cumulons de nombreux appareils électroniques, mobiles, appareils connectés, télévisions, box internet et sans s’en rendre compte, un amas d’objets électroniques nous entoure. Nous avons tendance à minimiser le nombre de nos équipements électriques et électroniques présents dans notre foyer. En moyenne les français pensent posséder 34 appareils électriques et électroniques alors qu’en réalité ils en détiennent près de 99. Résultat, en moyenne nous possédons 23 kilos de matériel électronique par personne. Tous ces équipements ont une date de péremption, leur durée de vie étant limitée, nous nous en débarrassons très facilement pour plusieurs raisons différentes: obsolescence, remplacement, casse …

RECYCLAGE

Plus que jamais le recyclage doit être une priorité dès la fabrication d’un produit électronique pour éviter de gaspiller des matières qui peuvent être nocives une fois jeté. La raréfaction des pierres et des matières premières ainsi que la difficulté à les extraire et la complexité à gérer les déchets,  nous en dit long sur la non soutenabilité de notre système. Le secteur du numérique doit évoluer et devenir plus durable car il est responsable de plusieurs impacts environnementaux : épuisements des ressources fossiles, empreinte carbone, épuisement des ressources abiotiques, radiations ionisantes.

Les DEEE, dangereux pour l’environnement ?

DEEE dangereux pour l'environnement

Les appareils électriques et électroniques ont des répercussions environnementales, pendant leur fabrication mais aussi une fois arrivé en fin de vie, il est donc important de s’en débarrasser de la bonne manière. Ils nécessitent d’être traités dans une chaîne de recyclage spécifique. Mal triés, les DEEE ont des effets destructeurs sur l’environnement. Il faut trier les déchets électroniques, notamment à cause de leurs composants toxiques, tels que l’arsenic, le mercure, le lithium mais aussi à cause de la présence de plastique impossible à recycler. Les matières précieuses telles que le, cobalt, l’ argent et la manganèse, peuvent elles être récupérés pour être réutilisés. En bref les DEEE, s’ils ne sont pas correctement traités, auront un impact négatif sur l’effet de serre et représenteront de grosses pertes économiques sur des matières précieuses.

Revaloriser les DEEE avec les éco-organisme

Éco-organisme

En redonnant une nouvelle vie à ces objets, tu baisses l’empreinte écologique de tes équipements, en raison du nombre important de ressources qu’ils nécessitent. Les filières d’éco organisme revalorisant les DEEE collectés, ont un impact social mais aussi environnemental positif. Ces entreprises à but non lucratif sont investies par l’État dans une démarche d’utilité publique. Leur mission, collecter, dépolluer et valoriser les DEEE en France en s’assurant que les étapes soient respectées. Le site de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’Énergie) propose une carte des déchèteries les plus proches de chez vous, pour y déposer vos appareils usagés. Ils donnent aussi de nombreux conseils, en fonction du matériel électronique dont vous souhaitez vous défaire et offre également des aides pour soutenir la filière de collecte des DEEE. Si les D3E ne sont pas revalorisés, ils représentent un gros manque à gagner économiquement. Les déchets qui n’ont pas été collectés et triés ont été abandonnés malgré la valeur de leurs composants. En 2019, 57 milliards de dollars auraient été perdus parmi la totalité des DEEE qui n’ont pas été recyclés. La valeur des 17,4% qui ont été collectés en 2019 est de seulement 10 milliards de dollars, ce qui représente 4 millions de tonnes en matières premières recyclées. 

Le recyclage a t-il un impact significatif pour traiter les DEEE ?

Recyclage

Le recyclage est nécessaire mais face à la surproduction et la surconsommation de produits électroniques les efforts ne sont pas suffisants pour enrayer la pollution de ce secteur. Dans un contexte où la demande mondiale des équipements High Tech explose, notamment avec les confinements à répétition, notre capacité à recycler et à détruire ces objets, se montre insuffisante. Il faudrait revoir notre consommation d’objets électroniques et augmenter la réparabilité des produits. Réutiliser nos produits High Tech permet d’augmenter leur cycle de vie pour ralentir la production effrénée de nouveaux appareils. L’Europe est un bon élève en matière de recyclage, en 2019 42,5 % des déchets électroniques ont été collectés et recyclés, c’est le meilleur taux de collecte au monde. Seuls 17,4 % des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) de 2019 ont formellement été collectés et recyclés. Depuis 2014, le volume recyclé n’a progressé que de 1,8 million de tonnes par an. La quantité totale de déchets générés a augmenté quant à elle de 9,2 millions de tonnes sur la même période. 

L’éco-conception et le reconditionné, meilleures solutions face aux DEEE?

Plus que jamais le recyclage doit être une priorité dès la fabrication d’un produit électronique pour éviter de gaspiller des matières qui peuvent être nocives une fois jeté. Penser éco-conception c’est prendre en compte l’environnement dès la fabrication d’un produit et durant tout son cycle de vie. En permettant à un produit d’être plus durable dans le temps mais aussi facilement recyclable on optimise les ressources nécessaires à sa fabrication et par ailleurs la gestion des D3E.

La filière la plus utile la plus intéressante pour lutter face à ces millions de déchets est sans aucun doute le reconditionné. Le secteur permet de réduire l’extraction de matières premières tout en prolongeant l’utilisation de ressources déjà exploitées. En plus de réduire l’empreinte écologique des DEEE avec le reconditionné, tu fais aussi des économies allant de 30 à 70% sur tes produits préférés. 

Consommer moins et mieux 

Le recyclage est nécessaire mais face à la surproduction et la surconsommation de produits électroniques les efforts ne seront jamais assez suffisants. Il faudrait revoir notre consommation d’objets électroniques et augmenter la réparabilité des produits en pensant éco-conception dés la mise sur le marché d’un nouveau produit. La méthode des trois R (réduire, réutiliser et recycler) si elle est prise en compte par tous, pourrait avoir un impact significatif sur l’environnement. Le reconditionné est aussi une des solutions face aux millions de D3E , il permet aux produits High Tech d’augmenter leur cycle de vie pour ralentir la production effrénée de nouveaux appareils.

Alors pour lutter contre cette frénésie des déchets électroniques, privilégie un achat reconditionné pour alléger la planète d’un poids qui pèse de plus en plus lourd.  En plus de faire un acte éco-responsable tu fais aussi des économies de 30 à 70% sur le meilleur des produits High Tech reconditionné.